Thierry Broussegoutte

consultant / formateur / intégrateur web
dimanche 16 décembre 2018

Vote utilisateur: 2 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Wordpress le mauvais éléve des CMS

Vous connaissez sans aucun doute WordPress. Un CMS (système de gestion de contenu ) qui permet de créer son « magnifique » site web. En effet sur la toile, 29 % des sites sont réalisés avec ce système qui détient 60 % des parts de marché des CMS.

Si WordPress est distribué sous licence Open Source GPL, il y a derrière une société commerciale Automattic qui vit avec son blog wordpress.com, et des rachats de plus en plus nombreux et fructueux comme WooThemes ou WooCommerce,  générant ainsi plusieurs millions de dollars par an de chiffre d’affaire.

Et pourtant un excellent article de programmez.com nous apprend que ce ne serait pas la meilleur solution pour développer des sites web, d’après l’analyse de Google, lors de la dernière grande messe Wordpress, le Wordcamp US 2017 !

C’est d’abord une véritable passoire au niveau sécurité, et les performances en ce qui concerne la gestion des images et le temps de téléchargement des pages se révèlent médiocres (sic ! Google).

Avec des résultats financiers à plusieurs chiffres, il serait légitime de penser qu'Automattic à suffisamment de moyens pour investir dans la recherche et développement de son produit phare.

Mais dans sa plus grande mansuétude, et accessoirement par appât du gain, Google a décidé d’aider WordPress à améliorer son CMS en mettant à disposition pas moins d’une équipe d’ingénieurs et en faisant appel aux développeurs expérimentés et passionnés. Si cela vous dit …

Rappelons que WordPress n’est arrivé qu’en seconde position aux CMS Awards 2017 derrière Joomla! Joomla est le deuxième CMS le plus utilisé au monde, Il est animé depuis plus de dix ans par une équipe de bénévoles très dynamique supportée par une forte communauté de volontaires.

Dans sa version 3 c’est un système hautement sécurisé comportant de nombreuses fonctionnalités en natif de plus en plus performantes concernant l’édition, le référencement, la gestion des utilisateurs, etc.

Si le projet Joomla a pu bénéficier de subventions dans le cadre du Google Summer of Code (voir l'article), cela n’a rien à voir avec les moyens que semble vouloir mettre en œuvre Google dans son partenariat avec WordPress.

Tout cela ne fait que confirmer le dicton « on ne prête qu’aux riches ». 

 

Thierry Broussegoutte

Expert en CMS

 

Sources :

Google veut aider au développement de WordPress et recrute des talents Par: fredericmazue

https://www.programmez.com/actualites/google-veut-aider-au-developpement-de-wordpress-et-recrute-des-talents-27114

Présentation de Google au WordCamp US 2017

https://docs.google.com/presentation/d/e/2PACX-1vTcI47H-9B7UaygGZWxfhieMcGNY_Z03R0u8fXtwZuSD9-A-fXtK2VTpb5PJEvlmC73OjBK4g1y38he/pub?slide=id.g2af61f9b67_0_229

Alberto Medina’s blog

https://medinathoughts.com/2018/01/29/wordpress-google/

CMS Critics Awards

https://www.cmscritic.com/awards/

 

 

0
0
0
s2sdefault

Formation Virtuemart SEO Joomla référencement video formation joomla sécurité Formation Libreoffice writer Formation libreoffice initiation Calc Formation calc bases de données Formation impress libreoffice openofffice formation LibreOffice Base

Formations Joomla Virtuemart 3 Référencement Sécurité Formations Openoffice Libreoffice Writer Calc Impress Base